Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 21:36

La fin d’une année, le début d’une autre...


Chaque fin d’année est pour beaucoup l’heure des bilans sur l’année qui s’achève et des projets pour celle à venir...


2009aMes idées se brouillent quand je pense à cette année écoulée, mon cerveau refuse de se concentrer et les idées restent confuses...


Une année comme aucune autre... Une année de peines, de douleurs, de pertes, d’abandons, d’incertitudes... Une année pour réaliser ce qu’est la solitude, l’enfermement dans des sentiments que personne ne comprend ni ne partage.


Une année sombre, certainement la pire de ma vie... Une année où tous les espoirs se sont effondrés, une année sans réconfort, une année de larmes, une année-blessure qui laissera de grosses cicatrices. Une année-désespoir.


Après avoir frôlé la lune, le soleil et les étoiles, cette année passée m’a réservé les abîmes les plus profonds, les plus sombres et les plus effrayants : le vide, les vides.


Comment envisager l’année à venir ? Tenir. Me relever, avec ou sans aide puisqu’on ne me laisse pas le choix.

Croire en la vie, espérer, choisir la légèreté, ne pas oublier, ne pas être trop changée, garder la foi ? Garder mon indulgence, ne pas sombrer dans le nombrilisme, rester ouverte aux autres ? Tenir, croire !


Attendre que le soleil revienne, que les étoiles et la lune aussi...


Continuer, pas pour moi, pour celui qui compte sur moi, pour celui qui compte pour moi.

Et réussir à nouveau à rêver et donner consistance à mes rêves. Ne pas abandonner, tenir croire et résister.


J’attends de ce nouvel an qu’il me rende un peu de mon innocence qu’il m’insuffle le courage de continuer et l’envie encore de donner.

 

 

Je souhaite que cette année,
vous apporte tout le bonheur que vous souhaitez.

 

loli

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Si ça a porté le bénéfice de l'espoir, alors j'en suis ravie, car ce que j'ai dit est vrai<br /> Bisous. Très bonne soirée et début de semaine.<br /> Corine<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Merci et très bon début de semaine à toi... Demain je reprends mes visites bloguesques... j'ai du retard !<br /> Bisous,<br /> loli<br /> <br /> <br />
T
<br /> si tienes razon hay que continuar para el...sin mis niños no se que haria...son ellos que me dan la fuerza de continuar<br /> besos muy fuertes<br /> tilk<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Si nuestra fuerza "viscérale".<br /> Un buen domingo Tilk,<br /> besos.<br /> loli<br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonsoir Loli,<br /> J'étais étonnée de ne pas voir de nouvel article arriver, même si l'année s'anonce chargée aussi avec ton retour à temps plein. Je me suis donc rendue sur ton blog.<br /> Là, j'ai constaté qu'un titre m'avait échappé. J'ai pensé à une carte...<br /> (Ca arrive de temps en temps...je ne sais pas, j'ai dû répondre lors d'un texte et malheureusement, je n'ai pas vu celui-là).<br /> Le moins que l'on puisse dire est qu'il m'a émue. Je l'ai trouvé TRES beau, tout en songeant que sa raison d'être n'aurait quant à elle pas dû exister, évidemment.<br /> Je connais la notion de vide, au bord du vertige, la détresse face au réel, vécues certaines années passées. Ca je peux le dire, je comprends. Une angoisse panique aussi. La notion de perte, comme<br /> chacun la connait un jour ou l'autre.<br /> Je ne sais, par contre, sur le vif, pas comment alléger ce que tu en dis.<br /> Je considère que tu es une fille - ce que j'en ressens - sensible, mais fragile et forte, très ouverte, très vive, très prompte.<br /> Tu peux être tout aussi prompte à saisir le bonheur quand il se présentera.<br /> On n'oublie rien. Mais on peut ajouter le bonheur au souvenir et continuer à aimer les absents, l'absente qui fait tant défaut, tout en aimant le présent. Ces douloureux événements sont très frais,<br /> succesifs en plus.<br /> Il va sans dire que ta peine touche énormément.<br /> Je ne sais pas si on peut te soutenir mais oui, on est là<br /> Ce que tu dis sur le fait de faire attention à ne pas changer, ta conscience de cette nécessité et de l'indulgence montrent déjà que tu as une ouverture énorme au monde et à la vie.<br /> Une générosité, une curiosité, une implication indéniable. Tout cela est essentiel.<br /> Il est normal que le poids étouffe, par moments.<br /> La respiration va être meilleure puis de plus en plus meilleure.<br /> La souffrance est un fardeau insupportable certains jours, puis la respiration se libère. L'amour de l'absent devient allié uniquement, souvenir et soutien, sans la terreur de<br /> l'angloutissement.<br /> Je te fais de très gros bisous.<br /> Très sincèrement.<br /> Corine<br /> <br /> Ps j'espère que ce n'es pas trop confus.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Ce que tu dis est très émouvant et en même tant porteur d'espoir et de courage. Je te remercie du fond du coeur.<br /> Bisous,<br /> loli<br /> <br /> <br />
P
<br /> Je vous souhaite,ainsi qu'à votre petit roi,une bonne et heureuse année,que celle-ci vous apporte la légéreté nécéssaire à la continuité de vos histoires,et des réponses aux petits bonheurs que<br /> vous appréciez...Au plaisir.Pierre<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Merci Pierre et une excellente année pour vous également, en vous souhaitant le Meilleur et en vous remerciant pour votre présence et vos charmants commentaires.<br /> loli<br /> <br /> <br />
C
<br /> Je t'aime ma soeur, je suis là aussi, avec les mêmes doutes et la même peur que toi. Je t'aime si fort. Tiens le coup.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> T'inkiète-Kate, ça va. Je te fais plein plein de gros bisous et te dis à bientôt.<br /> Belle année à toi, pleine de tout ce que tu attends et souhaites. Gros bisous aussi à Cancan et F.<br /> loli<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Loli
  • : Je m'essaie à la photo et vous propose de partager mon regard sur les choses, une suite de petits riens, de ce que j'aime, de ce que je suis ... Un peu de futilité pour rendre chaque jour plus léger...
  • Contact